Violence(s) : Côté face, côté profil PDF

Pour les enfants : Une vie de chien ? Avec Internet, une nouvelle forme de harcèlement est apparue : le cyberharcèlement. Ce phénomène est véhiculé par les violence(s) : Côté face, côté profil PDF sociaux, proposant de nouvelles modalités de communication et de relations dans lesquelles la notion d’intimité se trouve bouleversée.


Patrick Traube est psychologue, psychothérapeute et formateur d’adultes. Collaborateur scientifique de l’Université de liège, il est l’auteur de plusieurs ouvrages relatifs à l’éducation et à la santé mentale. La violence est omniprésente dans le monde. Famille, école, Cité… Aucun lieu social n’est exempt de son sceau. Comment fonctionne le processus violent ? Quelles en sont les racines et les causes profondes ? Quels en sont les armatures secrètes et les rouages intimes ? Comment en prévenir les débordements ravageurs ? Comment y remédier lorsqu’elle a installé ses quartiers ? Patrick Traube est psychologue, psychothérapeute et formateur d’adultes. Collaborateur scientifique de l’Université de liège, il est l’auteur de plusieurs ouvrages relatifs à l’éducation et à la santé mentale. La violence est omniprésente dans le monde. Famille, école, Cité… Aucun lieu social n’est exempt de son sceau. Comment fonctionne le processus violent ? Quelles en sont les racines et les causes profondes ? Quels en sont les armatures secrètes et les rouages intimes ? Comment en prévenir les débordements ravageurs ? Comment y remédier lorsqu’elle a installé ses quartiers ? Cet ouvrage clair, complet et concis nous aidera à mieux comprendre les conditions de production et de reproduction de la violence, parce que mieux comprendre, c’est se doter des moyens d’action efficaces.

Les adolescents de la génération Z en sont particulièrement touchés. Quelles sont les spécificités de ce harcèlement virtuel ? Ce texte propose d’explorer les mécanismes spécifiques du harcèlement virtuel, en mettant en lumière la place essentielle de la viralité et de la communauté virtuelle, en envisageant les effets à la fois pour la victime, le harceleur et les témoins. La complexité du positionnement des adultes et la place de l’école y sont pensés à la lumière des processus à l’œuvre.