Vieillissement et politiques de l’emploi : Suisse 2014 : Mieux travailler avec l’âge PDF

Please forward this error screen to cloud18678. Agricultrice procédant au fanage de la paille. Un agriculteur ou une agricultrice est une personne qui procède professionnellement ou non à la mise en culture de la terre ou à l’élevage d’animaux. L’agriculteur peut disposer de ses vieillissement et politiques de l’emploi : Suisse 2014 : Mieux travailler avec l’âge PDF parcelles de terres.


Il peut, en fonction de l’importance de leurs surfaces, employer des ouvriers agricoles que ce soit de façon permanente ou saisonnière. S’il n’est pas propriétaire des terres qu’il travaille, on dit qu’il occupe des terres en fermage. Au sens strict, un agriculteur ou une agricultrice est ainsi une personne qui cultive la terre. Cependant, le terme est aussi utilisé pour désigner celles qui pratiquent l’élevage.

L’activité de l’agriculteur nait au Néolithique, lorsque les Hommes eurent l’idée de mettre en terre des graines pour les faire germer et en récolter des fruits. La décennie 1960 apparaît comme un moment charnière dans l’évolution de la paysannerie en France. Une période d’euphorie bien vite évanouie. Dès 1970, l’exode rural est terminé. Le fait sera confirmé par le recensement de 1982.

Enfin, la surproduction, la France est un pays de forte paysannerie, parmi l’un des plus importants d’Europe, en raison de son étendue et de sa densité démographique. Au Moyen Âge, les paysans sont plus de 10 millions pour une population de 12 à 15 millions. Dans les pays dits développés, les agriculteurs ne représentent plus qu’une fraction minoritaire de la population active. En France, on a pu recenser 604 000 agriculteurs professionnels ou co-exploitants. Un tiers de la surface émergée est consacrée à l’activité agricole.

La surface moyenne des fermes augmente de plus en plus : elle est passée de 42 ha en 1988 à 66 ha au début des années 2000. En Suisse, qui n’est pas membre de l’UE, il y avait en 2013, 55 207 exploitations agricoles, et 6 047 d’entre elles produisaient via une agriculture biologique certifiée. UE, il y a eu une diminution des fermes en Suisse, car elles étaient en 1996, au nombre de 79 479. Néanmoins, il n’y avait en 1996 que 3 300 exploitations biologique. Encore aujourd’hui, le milieu de l’agriculture reste masculin dans les mœurs françaises. Les agriculteurs peuvent être considérés comme un groupe social plus ou moins homogène du fait de leur mode de vie. On distingue les métayers, les fermiers, les petits propriétaires exploitants et les grands propriétaires exploitants.

EARL : l’’exploitation Agricole à Responsabilité limitée est une forme de société civile à objet agricole. Elle peut être unipersonnelle et la responsabilité est limitée. SCEA : la Société Civile Agricole est une société à objet civil, qui est libre de constitution. Les associés, de 2 au minimum peuvent être des personnes physiques, majeures ou mineures, ou des personnes morales.