THEOLOGIE DU NOUVEAU TESTAMENT PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. La théologie du mormonisme est la doctrine de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Cette apostasie aurait nécessité un THEOLOGIE DU NOUVEAU TESTAMENT PDF qui aurait eu lieu par l’intermédiaire de Joseph Smith. Une forte opposition se manifesta dès que Joseph Smith fit part de l’expérience de la Première Vision et la persécution le poursuivit toute sa vie jusqu’à son martyre à 38 ans.


La théologie mormone n’adhère pas aux dogmes des conciles de Nicée, Chalcédoine et Constantinople. Malgré cela, elle s’identifie au christianisme. Ainsi, les saints des derniers jours n’ont pas de clergé professionnel, mais un clergé laïc bénévole qui englobe potentiellement tous les membres masculins de l’Église. Les hommes peuvent être ordonnés diacres à partir de 12 ans, instructeurs à partir de 14 ans et prêtres à partir de 16 ans. Dans la théologie mormone, Dieu le Père, son Fils Jésus-Christ et le Saint-Esprit sont trois entités distinctes et physiquement séparées mais parfaitement unies dans leur objectif de salut de l’humanité.

Dieu est omnipotent, omniscient, éternel, immortel et créateur de l’univers. Dans la Trinité, c’est généralement au Père, que l’on donne le titre de Dieu. Dieu est le puissant gouverneur de l’univers. Selon la doctrine mormone, la partie immortelle de l’homme, son esprit, a été engendrée par Dieu le Père.

Pour les saints des derniers jours, tous les êtres humains ont choisi dans la vie prémortelle de venir sur la terre et sont ici-bas pour faire l’expérience de la vie dans un corps de chair et d’os et pour acquérir les vertus chrétiennes qui les préparent à leur retour en présence de Dieu. Lucifer, lui, voulait forcer les enfants du Père à faire sa volonté. En vertu du principe éternel du libre arbitre, certains ont choisi de suivre Jésus-Christ, d’autres Lucifer. Pour les saints des derniers jours, la création de chaque homme et de chaque femme a été spirituelle avant d’être physique. C’est ainsi que chaque être humain avait déjà une identité avant la création du monde.

Selon cette doctrine, après avoir vécu auprès de son Père céleste, l’homme est envoyé sur la terre pour faire l’expérience de la mortalité, expérience indispensable pour acquérir les attributs de la divinité. La chute d’Adam et Ève était une étape nécessaire à la venue au monde des enfants d’esprit du Père. La chute d’Adam et Ève n’est pas considérée comme négative dans la théologie mormone. Adam et Ève est perçue comme le choix conscient de manger du  fruit de la connaissance du bien et du mal  afin de recevoir cette connaissance et d’avoir une postérité.