Terrain, N° 44, Mars 2005 : Imitation et anthropologie PDF

Cette puissante cité maya fut habitée pendant plus d’un millénaire, avant d’être engloutie par la jungle terrain, N° 44, Mars 2005 : Imitation et anthropologie PDF son abandon. Ce Royaume du Serpent a régné, comme Tikal, au cours de la plus grande partie de la période classique.


Il existe 6 750 structures anciennes identifiées à Calakmul, dont la plus importante est la grande pyramide du site. La Structure 2 a plus de 45 m de haut, ce qui en fait une des plus hautes pyramides de la civilisation maya. Quatre tombes ont été localisées dans la pyramide. La superficie du monument central de l’architecture maya est d’environ 2 km2 et l’ensemble du site, couvert essentiellement d’un habitat résidentiel dense, est d’environ 20 km2. 50 000 habitants et couvrait une superficie de plus de 70 km2.

Le glyphe-emblème de Calakmul avait une plus grande aire de diffusion que le celui de toute autre ville maya. La grande rivalité entre ces deux villes a peut-être été fondée sur d’autres raisons qu’une simple concurrence pour l’accès aux ressources. Leurs histoires dynastiques révèlent des origines différentes et la concurrence intense entre les deux puissances et pourrait avoir eu des fondements idéologiques. Cette liste comporte des lacunes, puisque les données archéologiques sont incomplètes.