Substituts osseux et du cartilage en 2007 PDF

Os désigne aussi bien un tissu conjonctif solidifié que l’une de ces structures individuelles, ou les organes, dans lesquels ils sont formés, et que l’on trouve chez de nombreux animaux. Illustration d’un fémur humain extraite de Henry Gray’s Anatomy of the Human Body. La forme des os traduit l’adaptation évolutive aux fonctions qu’ils remplissent pour l’organisme. Os de pieds déformés substituts osseux et du cartilage en 2007 PDF la lèpre.


Cet ouvrage, publié par le GESTO sous l’égide de la SOFCOT, rassemble et présente tous les Substituts Osseux disponibles sur le marché français ainsi que le premier substitut de comblement d’une perte de substance cartilagineuse. Ceux-ci sont classés par familles. Les caractéristiques physicochimiques et mécaniques des substituts sont précisées ainsi que leurs présentations et leurs domaines d’application. Broché – 21 x 29,5 – 172 pages

Moulin à broyer les os, pour produire un engrais riche en calcium, phosphore, magnésium. Coffret réalisé par assemblage de morceaux d’os découpés et sculptés, rappelant l’ivoire. Grâce à leur structure, les os sont à la fois légers, souples et solides. Ceux des oiseaux sont encore allégés et contiennent de l’air. Dans le règne animal, des évolutions alternatives dans la constitution du squelette par rapport à l’os sont la coquille et l’exosquelette de chitine. Ils présentent un corps ou diaphyse et deux extrémités ou épiphyses.

Elle est creusée du canal médullaire rempli de moelle osseuse jaune. Elles sont formées de tissu spongieux. Elles sont très riches en moelle rouge hématopoïétique. Elles sont recouvertes de cartilage articulaire. La métaphyse : c’est la région située entre la diaphyse et l’épiphyse. Les os courts ont leurs trois dimensions sensiblement égales.

Ils sont composés d’un noyau d’os spongieux entouré d’une corticale d’os compact. Les os plats ont une dimension nettement plus courte que les deux autres. Exemples : sternum, côtes, scapula, os pariétaux. Les os allongés : la longueur prédomine sur les autres dimensions, mais la taille de l’os est plus petite. Les os rayonnés : possèdent un corps duquel partent des expansions. Les os papyracés : fines lamelles osseuses.

Les os pneumatiques : percés de cavités, appelés sinus. Certains os présentent des petites excroissances que l’on nomme apophyses ou processus. Cette classification ne se base pas sur la forme des os, mais sur les tissus qui les composent à savoir tissu osseux et tissu cartilagineux. Les os avec cartilage se développent dans la vie extra utérine, après la naissance.