Sherlock Holmes saisi par la débauche PDF

Cet article est une ébauche concernant un acteur français. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. De son vrai nom Bernard Poulain, il remporte un premier prix de Comédie au Conservatoire national supérieur d’art sherlock Holmes saisi par la débauche PDF de Paris en 1947 avant de faire l’apprentissage de l’alternance au sein de la Compagnie Renaud-Barrault. 1960, il s’illustre également dans le doublage.


Quand on apprend que Sherlock Holmes, le fameux  » consulting detective « , a posé ses malles chez Madame Fifi, jeune et sémillante tenancière de bordel, on se dit que le jeu doit en valoir la chandelle… Ce pastiche, qui invente une suite au Rituel des Musgraves, évoque sans détours la sexualité de Holmes ainsi que sa vocation d’écrivain libertin, dans un roman-hommage à la fois diaboliquement documenté et comique.

Il a rédigé un livre de souvenirs : Je vais avoir l’honneur et l’ineffable jouissance, chers vieux abonnés de la Comédie-Française, chers lecteurs, d’aiguiser ma plume d’oie et de vous asséner avec tendresse quelques truculentes histoires vécues au cours des tribulations d’un comédien ordinaire du roy et de la république, paru aux éditions Scali en 2007. Ayant épousé Chantal des Lions, il devint le gendre de la comtesse de La Tour de Geay et séjourna à ce titre dans son château d’Ecoyeux . 1956 : Si tous les gars du monde de Christian-Jaque : M. 1957 : Vacances explosives de Christian Stengel : M. 1957 : L’inspecteur aime la bagarre de Jean Devaivre : M. 1961 : La Belle Américaine de Robert Dhéry : M. 1967 : Le Grand Bidule de Raoul André : M.

1992 : Loulou Graffiti de Christian Lejalé : M. 2005 : L’Antidote de Vincent de Brus : M. 1973 : Arsène Lupin, épisode Sherlock Holmès lance un défi de Jean-Pierre Desagnat : M. 1988 : La Sonate pathétique de Jean-Paul Carrère : M. 1997 : Un petit grain de folie de Sébastien Grall : M. 1978 : Moi d’Eugène Labiche, mise en scène Jean-Laurent Cochet, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : M. Note : Les dates en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Bernard Dhéran a assuré le redoublage ou le doublage tardif.

1985 : Police Academy 2 : Au boulot ! 1992 : Maman, j’ai encore raté l’avion : M. Décès du comédien Bernard Dhéran , Le Parisien, 28 janvier 2013. Mort du comédien Bernard Dhéran , Le Figaro, 28 janvier 2013. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 9 décembre 2018 à 03:04. Affiche de la pièce interprétée par André Brulé au théâtre de l’Athénée, 1909.

Arsène Lupin est un personnage de fiction français créé par Maurice Leblanc. Ce gentleman-cambrioleur a fondé sa célébrité grâce à sa propension à user de déguisements et changer d’identité pour commettre ses délits. Il apparaît pour la première fois dans la nouvelle L’Arrestation d’Arsène Lupin, parue dans le magazine Je sais tout en juillet 1905. Cette nouvelle est reprise dans le recueil Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur. Il met ainsi son don pour les déguisements et sa sagacité à profit afin de venir à bout de n’importe quelle énigme. De plus, son côté enfantin et charmeur, volontiers gouailleur, couplé d’un caractère torturé et mystérieux, en ont fait un personnage populaire incarnant véritablement la figure du gentleman-cambrioleur de la Belle Époque.