Musculation après 50 ans (conseils et exercices spécifiques) PDF

Etirements pour libérer les hanches :Dans la vidéo de Mawashi Geri, je vous avais promis une vidéo sur les étirements spécifiques pour les coups de pieds. Or si ces muscles sont maintenus contractés, ils empêchent la mobilité des hanches qui musculation après 50 ans (conseils et exercices spécifiques) PDF pourtant primordiale dans les techniques du Karaté. Je ne vais pas vous faire ici un cours sur les étirements, qu’on appelle également stretching, car ça mérite plus qu’un article.


Comme chez les plus jeunes, l’activité physique régulière procure chez les sujets de plus de 50 ans de multiples avantages physiologiques et psychologiques impossibles à obtenir autrement. Les études actuelles démontrent en effet clairement, contrairement aux idées reçues, que les individus de plus de 50 ans peuvent augmenter très efficacement leur volume, leur force et leur endurance musculaire grâce à la musculation.
Il est cependant indispensable de respecter un certain nombre de précautions spécifiques et une méthodologie précise et adaptée.
Dans le cadre de la musculation après 50 ans, Lionel Laidet dévoile les principes généraux relatifs à l’entraînement, la santé, l’alimentation et au bien-être ; il propose notamment de nombreux exercices illustrés et des programmes variés. Un ouvrage clair et pratique, qui s’adresse à toute personne de plus de 50 ans qui désire pratiquer la musculation de façon efficace et en toute sécurité.

Je pense que je vous ferai un ebook sur le même principe que l’ABC des échauffements, afin que vous puissiez vous étirez tout seul avec un minimum de connaissance. Comme vous le savez sans doute, les muscles lorsqu’ils se contractent, se raccourcissent. C’est le principe même de la contraction musculaire. Le problème est qu’ils ont une fâcheuse tendance à ne pas reprendre tout à fait leur position initiale lorsqu’on les relâche.

Donc à force de répéter certains mouvements et de contracter nos muscles, ceux ci, en se raccourcissant de plus en plus, vont finir par limiter nettement notre mobilité. Pour revenir au  bassin, celui ci va donc se retrouver, même au repos, soumis à de fortes tensions de la part de muscles très puissants, comme les quadriceps, les ischio-jambiers, les fessier, etc. Vous risquez au mieux d’être un peu bloqué et donc de manquer de souplesse dans vos techniques, au pire si les tensions ne sont pas équilibrées, d’avoir une bascule du bassin qui peut vite vous causer des douleurs, surtout au dos. Il est donc important d’étirer les muscles afin de les remettre dans leur position d’origine.