Mon herbier : Les Fleurs des champs PDF

Il a contribué à vulgariser l’utilisation des plantes médicinales auprès du grand public dans les années 1970 par de nombreux ouvrages dont Des hommes et des plantes traduit en 27 langues et une ligne de produits à mon herbier : Les Fleurs des champs PDF nom. Raymond Poulidor affirme qu’il lui doit sa seconde carrière à partir de 1971.


Son père, paysan du Gers, lui transmet son savoir des plantes et des fleurs. Celui-ci lui apprend à soigner et guérir, art que Maurice Mességué approfondit tout au long de sa vie. Il consacre son existence à s’occuper surtout des malades chroniques délaissés par la médecine traditionnelle. En 1945, il quitte le Gers pour ouvrir un cabinet de consultations à Nice et perpétuer la tradition familiale de soins par les plantes. Il devient ensuite célèbre après avoir soulagé Mistinguett de ses rhumatismes. Jean Cocteau lui adresse ce mot de remerciement :  Votre livre est à côté de moi et je le regarde comme une bible. En 1952, il publie pour son compte et en 50 exemplaires le livre C’est la Nature qui a raison, tiré ensuite à 500 000 exemplaires et traduit en 10 langues.

En 1968, il publie deux nouveaux ouvrages : Votre poison quotidien et Vous creusez votre tombe avec vos dents qui dénoncent les méfaits sur l’alimentation de la pollution liée aux produits phytosanitaires, aux hormones et antibiotiques dans les élevages. En 1969, il organise une expérience d’un mois sur des femmes volontaires qui sous contrôle médical suivent un programme de soins combinant tisanes, bains de mains et de pieds et cataplasmes à une alimentation équilibrée, pour perdre du poids. En 1970, il continue d’alerter l’opinion publique sur la pollution de l’environnement et publie de nouveaux ouvrages de vulgarisation : Mon herbier de santé, Mon herbier de beauté, Mon herbier de cuisine. Il ne parvient pas toutefois à devenir député. Fleurance chez soi  pour commercialiser les plantes aromatiques et médicinales.

Il développe un réseau de vente par correspondance adossé à un service de conseil qu’il donne gratuitement aux personnes qui lui écrivent. 1980 sa méthode de cure s’exporte en Italie, Allemagne, Autriche, Danemark, Espagne, Japon, etc. En 1988, il obtient l’Oscar de la cosmétique pour son huile de jeunesse Irione lors de la Foire Internationale de Düsseldorf. En 1994, il se retire et vend ses sociétés à d’anciens collaborateurs qui les regroupent sous une seule entité  Laboratoires Maurice Mességué  dont le slogan est  C’est la Nature qui a raison .

Votre poison quotidien, éditions Jacques Lanore, 1964. Des hommes et des plantes, éditions Robert Laffont, coll. Réapprenons à aimer, éditions Robert Laffont, coll. Toute une vie à se battre, éditions Robert Laffont, coll. Mon herbier de santé, éditions Robert Laffont, coll. Mon herbier de beauté, éditions Robert Laffont, coll.