Ma cuisine hongroise PDF

Pourquoi travailler plus pour gagner plus ? Depuis plusieurs mois, le slogan publicitaire s’affiche sur des sites ma cuisine hongroise PDF grand public, comme ceux du groupe Radio France mais aussi Rue89.


Ce site de trading en ligne propose de gagner beaucoup d’argent sans trop d’effort en se lançant sur le Forex, le marché des devises internationales. Je commence par m’inscrire sur le site. Je vais vous expliquer le marché des devises, vous êtes prête ? Variation des taux, des points, définition du Bid et du Ask : en quinze minutes, elle enchaîne les explications sur les mécanismes du Forex.

Difficile de saisir la totalité de son discours, car Rachel ne s’attarde pas sur les notions complexes. Elle ne résume pas non plus le principe de base du Forex qui est d’acheter et de vendre des devises en pariant sur la hausse ou la baisse d’une monnaie contre une autre. A cela s’ajoute un mécanisme d’effet de levier qui permet de multiplier les potentiels de gain mais aussi de perte. Après cette rapide formation, Rachel me demande 100 euros. C’est le minimum pour ouvrir un compte et s’entraîner avec la somme fictive de 3 000 euros.

Elle passe très rapidement sur les conditions générales d’utilisation. Puis elle me demande mes coordonnées, condition soi-disant indispensable pour vérifier que je ne fraude pas. Je ne les donne pas immédiatement. Pourtant, les 100 euros seront très vite débités de mon compte. Quatre jours plus tard, Maya, gestionnaire de comptes, me contacte. Le ton de sa voix est incisif.

Elle insiste pour que je commence à acheter des devises et les revendre sur un marché réel. Je lui réponds que j’ai déjà investi 100 euros alors que la formation est censée être gratuite. Enfin disons que pour l’instant, on ne gagne rien. Et puis 100 euros, je suis désolée de le dire, ce n’est qu’une cacahuète. Vous savez, je n’ai aucun intérêt à travailler sur le virtuel, c’est le réel qui m’intéresse. Je n’ai pas de temps à perdre.