Les engagements étudiants : Des pratiques et des horizons dans un monde globalisé PDF

19e Conférence internationale des juges les engagements étudiants : Des pratiques et des horizons dans un monde globalisé PDF chef du monde du 14 au 20 novembre 2018. En finir avec le souverainisme !


En prés d’un millénaire d’histoire se cristallise une figure extraordinairement polysémique, et paradoxale, de l’étudiant universitaire. Dans l’imaginaire social, la littérature, les arts plastiques, la musique, les analyses de toutes natures, l’étudiant est ainsi associé à la fois à l’étude et à la fête, au conformisme et à la contestation – voire à la révolution -, à l’élitisme et à la marginalité, mais aussi à la solidarité et à la citoyenneté. Les événements qui bouleversent les campus de la côte ouest des États-Unis durant les années 60, et l’explosion de mai 68 en Europe, mettent encore un peu plus les engagements extra-académiques des étudiants sous les feux de la rampe. D’autant qu’en un sens, ils ne font que prendre le relais à la fois chronologique et géographique du Mouvement de 1919 en Chine ou de la part prise par les étudiants aux vagues révolutionnaires européennes du 19e siècle, qu’il s’agisse du Printemps des peuples de 1848, de la Commune de Paris ou de la Révolution russe de 1905. Quant aux variations nationales ou continentales des formes de l’engagement ou des activités extra-académiques des étudiants, elles complexifient encore un paysage que les évolutions sociétales des trente dernières années ont profondément modifié. Dans ce contexte général, le présent ouvrage tente de répondre aux questions suivantes: en ce début de 21e siècle, quelle typologie, quelle géographie et quel-le généalogie des formes d’engagement extra-académique des étudiants peut-on établir? Quelles sont les variations et les accentuations nationales ou continentales identifiables? Et quels en sont les facteurs essentiels? Peut-on identifier un modèle ‘louvaniste’ d’engagement extra-académique des étudiants? Quelles en seraient les caractéristiques et l’originalité? Quels en seraient les sources et les déterminants? Quel en serait l’impact à la fois pour l’institution universitaire, le monde étudiant et l’environnement social?

1800 milliards de dollars pour la guerre. Changement climatique : De quelle responsabilité le monde a-t-il besoin ? Des artistes et les Sentinelles de la Paix, le 20 septembre à Cahors. Les survivants du génocide nazi condamnent le massacre des Palestiniens à Gaza.

Vous avez dit : « Citoyens du Monde » ? Inde : victoire pour les  » sans-terre  » ! Daniel Durand : J’ai personnellement rencontré Raoul à plusieurs reprises depuis 2004. Il m’a fait rencontrer tout son réseau d’amis et de militants pour la citoyenneté et la solidarité dans sa ville. Il était un pacifiste intégral et convaincu, membre de l’Union Pacifiste de France et des amis de Louis Lecoin. C’est une grande figure et un ami qui s’en est allé.

Fin août, ce Rochelais de 95 ans avait pris contact avec nous pour saluer l’engagement de Jean-François Lilti au service de l’Océan Mondial et l’encourager à sensibiliser la jeunesse aux enjeux environnementaux. Je suis prêt à distribuer des tracts », avait-il alors précisé. Surpris et émus par l’énergie de cet homme, nous avions entamé une correspondance. Il nous avait ainsi reçus en sa demeure de Tonnay-Charente, son « Oasis » ainsi que l’annonçait le porche de sa maison. Là, il nous avait raconté sa vie militante et confié les ressorts profonds qui l’avaient conduit à s’investir au service de la planète et de ses « frères et soeurs en humanité ».