Les Cités intérieures, 67 : La colline du temple PDF

Apollonie de Cyrène est un site archéologique situé en Cyrénaïque, en Libye actuelle. Apollonia se trouve sur la partie la plus au nord de la Cyrénaïque, au milieu d’une baie de 40 kilomètres les Cités intérieures, 67 : La colline du temple PDF large, orientée est-ouest et faisant face à la partie occidentale de la Crète, située à moins de 300 kilomètres.


Seul survivant des Boucliers Blancs, une compagnie de mercenaires, Corin ne parvient pas à remonter la pente depuis qu’une vile trahison lui a coûté ses compagnons, sa réputation… et la main droite qui lui avait valu tant de succès. Manchot, rongé par l’alcool et miné par l’amertume, il n’est plus qu’une épave dont tout le monde se moque à Elversult. Jusqu’à sa rencontre avec Lhasha, une jeune voleuse au caractère trop indépendant pour se plier aux ordres de la guilde qui régit sa  » profession « . Et dans ce type d’activité, les récalcitrants finissent toujours la gorge ouverte – sauf s’ils engagent un garde du corps compétent. Recruté par Lhasha, Corin jure de la protéger. Mais sera-t-il encore à la hauteur

La côte constitue une plaine étroite d’environ 2 kilomètres, avant les premiers escarpements du plateau calcaire de Cyrène. Les plongeurs ont observé sur les blocs de structure des quais des traces de colonies de balanes, petits crustacés qui vivent au niveau de l’alternance d’immersion et de submersion soit au niveau moyen des eaux. En plusieurs points du site, ces traces ont été observées à 3,8 mètres de profondeur, ce qui donne une idée du mouvement de subsidence depuis l’antiquité. Pour un article plus général, voir Cyrénaïque antique. Ptolémaïs, ne fait aucune mention de la cité portuaire, que ce soit sous son ancien nom d’Apollonia ou sous le nom de Sozousa qu’elle prit par la suite.

Cette absence d’ouvrages défensifs explique que l’expédition de Thibron contre Cyrène en 323 av. Le recours des Cyrénéens à l’aide armée de Ptolémée Ier entraîne la soumission de la Cyrénaïque aux pharaons lagides. Le port de Cyrène ne devient une cité autonome nommée Apollonia que vers la fin de la période hellénistique. André Laronde suggère que la sécession vis-à-vis de Cyrène a été provoquée par l’intervention romaine de Lucullus, envoyé en Cyrénaïque par Sylla en 85 ou 86 av. La Cyrénaïque est intégrée dans l’Empire romain en 74 av.