Les atomes PDF

Cet article est une ébauche concernant la philosophie les atomes PDF la physique. L’atomisme est un courant philosophique et une théorie physique proposant une conception d’un univers discontinu, composé de matière et de vide.


Il y a cent ans, Jean Perrin, physicien et chimiste de génie, publiait son ouvrage majeur Les atomes. Il y exposait, dans un style rarement égalé associant rigueur scientifique et clarté didactique, les lois atomiques, la structure moléculaire, le mouvement brownien, les problèmes de la lumière et des quanta. Ce livre fit date en France comme à l’étranger car il était le premier à donner une valeur précise au nombre d’Avogadro et à apporter la confirmation de l’existence des atomes.

Les atomes n’a rien perdu, aujourd’hui, de sa pertinence. Il mérite d’être lu dans sa version originale, rééditée ici à l’occasion du centenaire de sa parution et augmentée des contributions d’éminents scientifiques, parmi lesquels le président du CNRS Alain Fuchs et le mathématicien Cédric Villani. Tous ont souhaité rendre hommage à l’esprit visionnaire d’un savant qui fut récompensé par le Prix Nobel de physique en 1926, devint sous-secrétaire d’Etat à la recherche dans le gouvernement Léon Blum, créa le Palais de la Découverte en 1937 et le CNRS en 1939.

Selon les atomistes, les atomes composant l’univers sont tous de même substance. Leucippe et son élève Démocrite d’Abdère sont considérés comme les fondateurs de l’atomisme, doctrine reprise plus tard par Épicure depuis le début du IVe siècle av. La physique quantique est-elle un atomisme ? L’atomisme en Inde s’est développé à travers plusieurs écoles bouddhistes et hindouistes, chacune caractérisée par ses propres théories philosophiques. Les diverses écoles qui parlent d’atomes ont diverses conceptions de ceux-ci mais elles se rejoignent en ce que les atomes ne sont pas directement observables, même à travers des instruments : leur existence est certes déduite à partir de l’expérience, mais comme résultat d’un raisonnement spéculatif qui s’appuie sur celle-ci et supplée à ses limites. Ces substances peuvent avoir plusieurs qualités mais elles en possèdent une en particulier qui les caractérise chacune et qui les rend uniques.

Pour cette école, chacun des cinq sens est constitué par rapport à la capacité de reconnaître les cinq éléments. Dans cette école, il est considéré que toute la matière est faite d’atomes. Ceux-ci sont indestructibles, c’est-à-dire qu’ils sont éternels, indivisibles et n’ont pas de taille. Deux atomes de la même substance s’unissent donc et forment une dyade, aussi invisible que les atomes eux-mêmes.

Ensuite, trois dyades peuvent s’unir pour former une triade. En conséquence, les triades sont les plus petits objets perceptibles concevables. La  taille  de la triade est due à la présence de plusieurs dyades et non à leur taille individuelle. Le nombre minimal pour constituer la pluralité est donc trois. Plus de trois dyades peuvent aussi se combiner, par exemple quatre dyades s’unissent pour former une tétrade. Dans le système philosophique de Jaina, le monde n’est pas simplement un objet soumis au changement.