Le guide de la nature en Corse : Découvrir, cueillir, observer PDF

Bonjour, je m’appelle Gilles Domenech, créateur et animateur du blog Jardinons Sols Le guide de la nature en Corse : Découvrir, cueillir, observer PDF. Je suis né en 1977, je suis papa de deux petit garçons nés en 2010 et 2016, et ma compagne est l’auteure du blog Cueillir la Naissance. Au niveau professionnel, je suis gérant de l’EURL Terre en Sève, société spécialisée dans les sols vivants et la formation agricole.


Si vous avez posé les pieds sur l’Ile de Beauté, c’est peut-être un peu pour ses plages idylliques de sable blanc, mais c’est sûrement aussi pour sa nature, si bien préservée et si diversifiée. Que vous connaissiez bien la Corse ou que ce soit votre première visite, sur les chemins qui vous feront parcourir le littoral, les forêts, les montagnes, les abords des villages, les étangs, vous serez obligatoirement attentif à tout ce qui fait la richesse de cette extraordinaire île. En lisant ce livre, ces merveilles de la nature ne vous apparaîtront plus tout à fait pareilles. Car savoir à quoi ressemble ce qui nous donne cette délicieuse liqueur de myrte, découvrir les vertus de l’arbousier, dont la seule lecture du nom évoque déjà la Méditerranée… nous lie de façon plus importante à certaines de ces plantes. Et il en est de même pour la faune. La Corse est une île et cette évidence implique une conséquence majeure: depuis des millénaires, la faune corse s’est développée indépendamment du reste du continent. De ce fait, la nature présente de nombreuses espèces que l’on ne trouve nulle part ailleurs. C’est le cas par exemple de la sittelle corse, du venturon corse, mais aussi du mouflon ou encore de la truite macrostigma. Une balade par milieu et des doubles pages pour apprendre les vertus des plantes, leur utilisation gourmande, pour découvrir la faune et ses mœurs, voilà ce que vous proposent de partager les auteurs, Samuel Baunée et Philippe Royer.

J’ai découvert le monde de l’agriculture et du jardinage en 2004 avec la découverte des BRF qui a été pour moi une expérience extrêmement motivante. A partir de 2010, j’ai progressivement fait évolué mon entreprise plus généralement vers les pratiques que j’appelle « sols vivants » et qui sont celles qui forment le sujet de ce blog. Pour en savoir plus voir les articles ! Depuis juin 2011 et mon installation dans le sud de l’Ardèche, j’ai entrepris la création d’un nouveau potager avec ma compagne sur une terre sableuse très différente de la lourde terre gasconne qui m’est familière. Aujourd’hui ce qui m’anime, aussi bien quand je jardine que quand je donne des formations ou des conférences, c’est la vie fascinante des sols. Comment nous en servir pour cultiver la terre en la respectant du mieux que nous pouvons ? Comment produire des récoltes de qualité et en abondance avec le moins possible d’intrant et de travail du sol ?

C’est la vie du sol qui génère la fertilité, il suffit donc de lui offrir le gîte et le couvert ! Bien entendu je reviens sur toutes les conséquences et les applications de ce principe très simple tout au long des articles de ce blog ! Et tout de suite, je vous invite à visiter la page « les bases du jardinages sol vivant » afin d’avoir une idée plus précise de ce que je propose. Il faut donc penser à le nourrir plutôt qu’à nourrir les plantes ! Même l’Agriculture Bio a besoin de repenser sa démarche ! Bonjour, je lis pour la première fois votre blog.