Le cristal n’est pas de l’aspirine PDF

2e logotype de le cristal n’est pas de l’aspirine PDF, avec la graphie arabe corrigée. Une première version de l’album est parue en 1950 situant l’action en Palestine sous mandat britannique, puis une seconde en 1971 se déroulant dans un pays arabe imaginaire qu’Hergé baptise le Khemed.


Tintin embarque alors pour faire son enquête au Moyen-Orient. Dans la première version, Tintin est soupçonné d’être mêlé à un trafic de drogue, et est enlevé en voiture au moment de son transfert par des juifs de l’Irgoun qui le prenaient pour un des leurs, Salomon Goldstein, très ressemblant et doté comme lui d’une houppe. Au moment où les ravisseurs se rendent compte de leur erreur, ils sont interceptés par des hommes du cheik Bab El Ehr également à la recherche de Salomon Goldstein. Dans les deux versions, Tintin revient à lui et surprend le Dr Müller en train de saboter un pipe-line. Puis il rencontre Dupont et Dupond, et tous trois arrivent dans la ville où se situe le palais de Ben Kalish Ezab. Tintin qui a compris son stratagème, va non sans peine faire libérer Abdallah, parfaitement satisfait de son enlèvement, du moment qu’il dispose de ses jouets et farces et attrapes. Avec le capitaine Haddock, il fera arrêter Müller.

L’album est différencié de la publication hebdomadaire dans le Journal de Tintin, car Tintin ne débarque plus à Caiffa mais à Haifa dans ce qui serait la Palestine, alors sous mandat britannique. Tintin au pays de l’or noir est un album à part dans les aventures de Tintin, l’un des plus exceptionnellement intégrés à la réalité historique, car il s’inscrit, dans sa première version, dans la toute fin de l’Entre-deux-guerres, émaillée alors de rumeurs de guerre. Enfin, la consonance allemande du nom du Dr Müller est sans équivoque en ce qui concerne la mystérieuse  puissance étrangère  qui cherchait à priver de carburants ses adversaires en cas de conflit. 1948 qu’il reprit ce récit, publié d’abord dans le Journal de Tintin. La première version en couleurs sortit donc sous forme d’album en 1950.

Au pays de l’Or Noir a été interrompue, notamment parce qu’elle était trop chargée politiquement par rapport à l’actualité. Hergé ne reprendra cette histoire que dix années plus tard. Charles Trenet, sortie en 1938, est pastichée dans une publicité fictive pour les dépanneurs Simoun, citée dans les premières pages de l’album. L’histoire fut prépubliée dans le Journal de Tintin du 16 septembre 1948 au 23 février 1950, avec une interruption du 28 juillet au 27 octobre 1949, en raison de la dépression d’Hergé. Prépublié également en France dès 1946 dans un supplément au quotidien La Voix de l’Ouest sous le titre de Tintin et Milou au pays de l’or liquide. Mais cette prépublication ne fut pas complète.

Cet album fut adapté dans la série animée de 1992. Dans cette adaptation, on ne voit pas les Dupondt mener leur enquête sur la société Simoun qu’ils soupçonnent de trafiquer l’essence. Greg y fera un clin d’œil dans son album d’Achille Talon L’appeau d’Éphèse. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 30 janvier 2019 à 17:57. Müller est un personnage de fiction des Aventures de Tintin par Hergé. Müller apparaît pour la première fois dans l’album L’Île Noire, qui a d’abord été publié en 1937, colorisé en 1943 et entièrement redessiné en 1966.

Müller est le directeur d’un asile psychiatrique basé en Angleterre. C’est une couverture pour ses activités en tant que membre d’un gang de faux monnayeurs. Il se sert de sa clinique pour se débarrasser de ses ennemis en leur donnant un  traitement  destiné à les rendre fous. Müller a parsemé de pièges le jardin de sa résidence.

Il possède aussi un chien de garde féroce de race dogue allemand great dane. Sur la piste de la bande, Tintin et Milou font irruption dans la villa de Müller. Ayant réussi à distraire le chien de garde grâce à un os qu’avait Milou, Tintin tombe dans l’un des pièges et est capturé par Müller et son complice Ivan. Tintin poursuit ensuite Müller et Ivan à travers l’Écosse, jusque sur une île. Selon les habitants d’un village écossais voisin, l’île est hantée par une bête monstrueuse. Tintin et Milou vont sur l’île et affrontent la bête, qui s’avère être un gorille dressé. Müller et ses associés sont finalement arrêtés par la police britannique.