La sphère de la lune PDF

La colonisation de la Lune est le projet consistant à installer une voire plusieurs bases permanentes habitées sur la Lune. Une présence humaine permanente sur un la sphère de la lune PDF planétaire autre que la Terre est un thème récurrent de science-fiction. Article connexe : Exploration de la Lune.


Au XVIIe siècle, l influence des planètes sur le comportement humain passionne les esprits et su prête à toutes les spéculations philosophiques, poétiques et scientifiques. La femme lunatique se reconnaît comme un des motifs favoris de la dispute des sexes qui a traversé la Renaissance et qui alimente la littérature et l iconographie du XVIIe siècle. La lune, astre féminin d humeur froide et humide, l ennemie du mâle, soleil dispensateur du feu vital, nourrit la satire et le burlesque appréciés dans la littérature. »

Dès 1958, plusieurs projets, américains comme soviétiques, visent à installer des bases plus ou moins permanentes sur la Lune. Représentation du module lunaire L3 du programme lunaire habité soviétique. La base LUNOX, qui devait voir se poser son premier équipage en 2005, aucun projet ne s’est réalisé. Des passages de cette section sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. La construction de cette base demanderait une coopération internationale avec pour objectif un test des techniques en vue d’une mission martienne, une exploitation économique de la Lune et d’augmenter les connaissances scientifiques.

Cependant le projet, confronté à de graves problèmes de financement et de dépassement des échéances, a fait l’objet d’un audit par la commission Augustine qui a proposé soit d’accroitre le budget annuel qui lui est consacré pour faire face au cout réel soit d’abandonner le projet au profit d’une démarche d’exploration progressive incluant un volet important de recherche pour améliorer les technologies spatiales nécessaires. L’association Lavochkin expose en juin 2015 au salon du Bourget la maquette d’une base lunaire entièrement robotisée, destinée à l’exploitation de ressources minérales, notamment d’hélium 3. Grâce à sa proximité avec la Terre, la Lune a été depuis longtemps candidate pour une colonie humaine dans l’espace. Avant qu’une colonie ne soit créée, des ressources doivent être identifiées, car leur extraction déterminera le développement de cette colonie. Le développement économique de la Lune va voir la création d’habitats à proximité des mines ou des centres de traitement.

La richesse dégagée par ces activités influera certainement de manière positive sur les efforts pour construire une colonie sur Mars ou tout autre endroit choisi. Pour que ce développement soit viable, il faudra aussi un système de lancement et de retour sur Terre qui soit fiable et économique. Coloniser la Lune aidera au perfectionnement d’un système de support de vie de longue durée et autonome indispensable pour la colonisation ou l’exploration spatiale au long terme. Ce laboratoire serait situé près de la Terre pour permettre l’envoi de ravitaillement ou d’assistance dans un délai raisonnable. Certains défenseurs de la colonisation spatiale comme la Mars Society pensent que coloniser la Lune serait plus difficile que coloniser Mars, et que concentrer les ressources sur une colonisation lunaire serait retarder le programme de colonisation tout entier. Discours du président des États-Unis George Bush père du 29 juillet 1989 déclarant  Tout d’abord, pour la prochaine décennie – les années 1990 – la station spatiale Freedom, la prochaine avancée critique pour tous nos efforts spatiaux.

Et ensuite – pour le siècle prochain – le retour sur la Lune. Conquête spatiale : Obama ramène la Nasa sur Terre, Le Figaro, 3 février 2010. Jacques Villain, A la conquete de la lune : la face cachée de la compétition américano-soviétique, Paris, Larousse-Bordas, 1998, 256 p. Ouvrage de référence sur la course à la Lune. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 13 avril 2018 à 22:28. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. La planète Terre, photographiée en 1972. Calendrier de l’histoire de la Terre. Terre à partir de la nébuleuse solaire jusqu’à maintenant. Une vue d’artiste du disque protoplanétaire.

Articles détaillés : Formation et évolution du Système solaire et Âge de la Terre. La principale théorie sur la formation de l’Univers est le Big Bang : l’Univers était un point de haute énergie qui est brutalement entré en expansion, se refroidissant. Des nuages de gaz hydrogène se sont concentrés sous l’impulsion de la gravitation, prenant la forme de galaxies et d’étoiles. L’essentiel de la masse se concentre alors au centre et commence à s’échauffer, mais de petites perturbations dues aux collisions et au moment angulaire d’autres larges débris créent les conditions pour que des protoplanètes puissent commencer à se former. Pendant ce temps, alors que la gravité pousse la matière à se condenser autour des objets précédemment perturbés, les particules de poussière et le reste du disque protoplanétaire commencent à se séparer en anneaux.