L’aventure marrane : Judaïsme et modernité PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le livre fut interdit aux États-Unis jusqu’en 1934. Il ne cessera par la suite d’être commenté et sera l’l’aventure marrane : Judaïsme et modernité PDF de très nombreuses études.


La conversion forcée puis l’expulsion des juifs espagnols et portugais aux XIVe et XVe siècles ne
sont pas des événements anodins ou secondaires de l’histoire européenne. Yirmiyahu Yovel revient
ici, longuement, sur l’histoire de ceux qu’il préfère désigner du nom de conversos : sur leurs
origines dans l’Ibérie musulmane ; les raisons complexes de leur conversion forcée à la fin du XIVe
siècle ; leur expulsion pour raison de « pureté du sang » à la fin du XVe ; leur « fortune » ultérieure
en Europe. En se fondant sur une considérable documentation, Yovel n’hésite pas à prendre parti,
avec des arguments, sur les nombreuses questions qui restent ouvertes à propos des conversos.
Mais son travail historique, d’une particulière clarté, est avant tout prétexte à une interrogation
philosophique ou anthropologique : « qu’est-ce », au fond, qu’un marrane ? Que furent-ils
historiquement et mais surtout « en soi » ? Que signifie, à quoi aboutit une conversion forcée ? Et
comment vit-on intérieurement une conversion par la force ? Pourquoi les marranes sont-ils
devenus, pour certains d’entre eux, des précurseurs de l’âge moderne ? Sont ainsi abordées les
questions de l’« autre intérieur », de l’identité multiple, de la subjectivité scindée, de l’illusion de
l’identité homogène, de la valeur de l’accomplissement individuel, de la sécularisation moderne par
indifférence au judaïsme comme au christianisme, par l’importance accordée aux « choses de ce
monde »…

Qualifié de  cathédrale de prose , il est considéré comme l’un des romans les plus importants de la littérature moderne. Dans la banalité du quotidien de ces deux hommes, Joyce explore le monologue intérieur où les sujets vont de la mort à la vie, en passant par le sexe, l’art, la religion ou encore la situation de l’Irlande. La première partie contient les trois premiers épisodes. L’action est focalisée autour de Stephen Dedalus, personnage du roman qui représente les domaines spirituels et intellectuels ainsi que l’immatériel. Il est en ce sens l’opposé de Léopold Bloom.

Il s’agit, comme Télémaque quittant Ithaque au début de l’Odyssée, du départ de Stephen de chez lui. Les douze épisodes qui suivent représentent la part la plus importante de l’œuvre. On y découvre le personnage de Léopold Bloom qui représente le domaine du matériel et du sensoriel. Puis va venir le moment où les deux  opposés  vont se rencontrer. Tout au long du roman, les voyages d’Ulysse sont figurés et parodiés par les déplacements de Léopold dans la ville.