Frontières PDF

Les moyens techniques accessibles aujourd’hui peuvent frontières PDF à chacun, si tel est son désir de tourner les images d’un premier film. Les difficultés résident ensuite dans les moyens de finaliser le film, mais aussi de comment faire vivre un tel projet, commencé en dehors de toute structure de production et a fortiori de diffusion.


Frontière, frontières, au Sud l’époque est à la soumission ou à la rébellion. Jean-Claude Di Ruocco hésite entre solitude et insolitude. De sa Provence natale à son Italie originelle,
du Liban autrefois libre à l’Afghanistan éclaté, entre rage de survivre émotionnellement et volonté de résurgence, il écrit au jour le jour ses angoisses et ses révoltes. La simplicité du ton et la sincérité du message donnent à ces textes graves et
beaux la dimension d’une métaphore universelle. Se souvenir n’est rien. Savoir se souvenir c’est tout.

C’est pourquoi, prenant en compte cet état de fait, et dans la continuité de sa mission historique d’aide et d’accompagnement des premiers films, le Grec a créé en 2016 une commission de sélection à partir d’images : Grec Rush, commission renouvelée pour la 4è fois. La Cinémathèque de Grenoble, soutenue par le Département de l’Isère, et le Grec organisent depuis 1998 un concours de scénario de court-métrage dans le cadre du Festival du film court en plein air de Grenoble. Le GREC et le Musée national de l’histoire de l’immigration lancent un cinquième appel à projet Frontières pour une résidence de réalisation d’un premier ou deuxième court métrage. D’une durée de 6 mois, cette résidence permet au lauréat de finaliser l’écriture et réaliser un court métrage, de mener des ateliers et des rencontres au Musée et de publier un carnet de résidence en ligne. Le réalisateur perçoit une bourse pour 6 mois de résidence au Musée, le film est produit et diffusé par le GREC. 13 décembre 2017 : annonce des candidats présélectionnés sur les sites du GREC et du Musée national de l’histoire de l’immigration. 18 décembre 2017 : entretiens avec les candidats présélectionnés au Musée et annonce du lauréat sur les sites du Grec et du Musée.

Formé à l’improvisation, il joue principalement au theâtre : Novarina, Beckett, Brecht, Racine met en scène et co-écrit plusieurs pièces. Talent Cannes Adami 2003, il tourne ensuite dans de nombreux courts-métrages et séries télévisées. En parrallèle, il se lance dans l’écriture, et reçoit le Grand Prix du Jury au Festival des Scénaristes. Il a réalisé 4 courts métrages dont Un metier bien présélectionné pour le César du meilleur court métrage 2017.

Son premier long métrage Good Luck Algeria est sorti en salles en 2016. Périphérie en partenariat avec le Grec a mis en place une résidence de montage pour le premier court métrage documentaire d’un jeune cinéaste. Le Grec apporte une aide à la production du film, sous la forme d’une bourse plafonnée à 9000 euros, et d’un suivi de production. Une fois le film terminé, il bénéficiera d’un travail de soutien à la diffusion. PARIS-VARSOVIE, PRODUCTION CROISEE AVEC LE STUDIO MUNKA – S.

Suite au succès de l’appel à projet en 2013, le GREC et le Studio Munka – S. Ces films devront être un premier ou deuxième court métrage de fiction et avoir pour thème : LA RUE. Les deux lauréats, un Polonais et un Français, seront sélectionnés par une commission internationale et réaliseront leurs films en 2015. La rubrique films en ligne sur ce site permet de voir des films dans leur intégralité, avec l’accord de leurs auteurs. 19e Conférence internationale des juges en chef du monde du 14 au 20 novembre 2018. En finir avec le souverainisme ! 1800 milliards de dollars pour la guerre.

Changement climatique : De quelle responsabilité le monde a-t-il besoin ? Des artistes et les Sentinelles de la Paix, le 20 septembre à Cahors. Les survivants du génocide nazi condamnent le massacre des Palestiniens à Gaza. Vous avez dit : « Citoyens du Monde » ? Inde : victoire pour les  » sans-terre  » ! Daniel Durand : J’ai personnellement rencontré Raoul à plusieurs reprises depuis 2004. Il m’a fait rencontrer tout son réseau d’amis et de militants pour la citoyenneté et la solidarité dans sa ville.

Il était un pacifiste intégral et convaincu, membre de l’Union Pacifiste de France et des amis de Louis Lecoin. C’est une grande figure et un ami qui s’en est allé. Fin août, ce Rochelais de 95 ans avait pris contact avec nous pour saluer l’engagement de Jean-François Lilti au service de l’Océan Mondial et l’encourager à sensibiliser la jeunesse aux enjeux environnementaux. Je suis prêt à distribuer des tracts », avait-il alors précisé.

Surpris et émus par l’énergie de cet homme, nous avions entamé une correspondance. Il nous avait ainsi reçus en sa demeure de Tonnay-Charente, son « Oasis » ainsi que l’annonçait le porche de sa maison. Là, il nous avait raconté sa vie militante et confié les ressorts profonds qui l’avaient conduit à s’investir au service de la planète et de ses « frères et soeurs en humanité ». Quelques jours avant le départ de Jean-François Lilti pour Pointe-à-Pître, Raoul lui avait adressé une peinture qu’il avait réalisée pour l’occasion, une oeuvre d’encouragement appelée à traverser l’Atlantique aux côtés de notre skipper. Comme nous tous, Jean-François en avait été très touché. Raoul avait suivi les premiers jours de course, s’inquiétant de l’état de santé du marin après qu’une chute l’avait handicapé au plus dur de la tempête.

Et puis, Raoul Gimonneau s’en est allé. Fortement éprouvés par sa disparition, il nous incombe de nous interroger sur la meilleure façon d’honorer sa mémoire. Ne laissons pas notre tristesse ternir le sourire, l’optimisme inaltérables de cette figure tutélaire. Pour nous hisser à sa hauteur, marchons dans ses pas, portons haut nos valeurs communes et relayons, amplifions sa voix !