Fidele Jusqu’au Martyre PDF

L’homme éclairé qui démasque publiquement une fidele Jusqu’au Martyre PDF religion pour permettre à ses semblables de distinguer la vraie religion d’avec la fausse, cet homme-là ne pratique pas la persécution religieuse. Sauver les biens de la Société ! Jésus Christ est-il le Tout Puissant ? Les Témoins de Jéhovah, des faux prophètes ?


Une jeune fille de notre époque toute donnée au Christ et aux pauvres… jusqu’au don suprême ! Née au Brésil le 20 octobre 1953 dans un quartier pauvre de l’Etat de Rio Grande, soeur Lindalva devient Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul de la Province de Recife en 1988. Après son noviciat, elle est envoyée en 1991 dans l’hôpital communal de Salvador de Bahia, au service des personnes âgées. Le Vendredi Saint, 9 avril 1993, après avoir participé à une célébration pénitentielle, elle est poignardée par un pensionnaire éconduit. Elle a 40 ans. Marchant à la suite de Jésus, Lindalva a conscience de s’avancer sur un chemin parsemé d’obstacles. Mais elle reste joyeuse, elle sait que Dieu ne l’abandonnera jamais. Habituée à se donner au prochain sans réserve, sa vie parvient à son point culminant : s’associer par le martyre à la passion du Christ. Comme tous les saints, qui au cours des siècles ont payé de leur vie l’adhésion à l’Evangile, Lindalva insuffle l’espérance et la force de rester fidèle. Les paroles et les actes de cette jeune fille révèlent qu’il est possible aujourd’hui d’être jeune et chrétien. Le témoignage de la bienheureuse Lindalva aidera de nombreux jeunes à vivre et à aimer le Christ, à y trouver joie et bonheur.

Pour eux les autres sont de faux prophètes ! Fin du monde, oui ou non ? Qu’est-ce qu’on fait des chrétiens fidèles ? Combien de oints entre 33 et 98 ?

Combien de oints entre 1874 et 1935 ? Christ est le premier être créé ? 1 Quelques déclarations insolites Pour essayer d’éteindre les critiques, les Témoins de Jéhovah  confessent , généralement, des dizaines d’années après les faits2, une partie de leurs fautes ou de leurs erreurs. Société confesse ses erreurs du passé! A part les  vieux  cela ne concerne plus les personnes qui lisent actuellement la littérature jéhoviste, si bien qu’elles se contentent de sourire et de se réjouir de ce que, aujourd’hui, les Témoins de Jéhovah sont  dans la pleine lumière  face aux erreurs du passé.

Les Témoins de Jéhovah sont encouragés à rester positifs : la Société progresse ! Mais l’histoire des Témoins de Jéhovah est tellement riche en affirmations, aussi candides qu’absolues, que je désire en partager quelques-unes avec vous. Comme moi vous vous posez probablement la question :  Mais quel rapport ? Ne cherchez pas, il n’y en a pas si ce n’est qu’il fallait absolument, en 1921, trouver des  preuves  pour montrer que le Seigneur était réellement présent depuis 1874 ! Ce fut en 1874 l’année de la seconde présence de notre Seigneur, que fut fondé le premier syndicat ouvrier. Nous n’en mentionnerons que quelques-unes, postérieures à 1874 comme preuve cumulative de la présence du Seigneur depuis cette date. On peut comprendre que cela ait été à l’époque une déclaration explosive !

Rutherford, qui n’a jamais craint le ridicule, va simplement décaler de 40 ans la date de la présence de Christ, la repoussant à 1914 Quelqu’un dira  et les preuves  ? C’est exactement la même chose sauf que c’est le contraire ! Ne soyez pas trop sévères : à chaque nouvelle affirmation, les Témoins de Jéhovah se réjouissent de la  nouvelle lumière . Bien que factice cette joie les encourage sur le sentier raboteux que propose  l’Organisation divine . Mettez-vous à leur place, cela a dû leur faire drôle ! De nos jours, cela fait sourire mais à l’époque de nombreuses personnes sérieuses ont dû pleurer. Bien entendu, face à de tels changements, beaucoup de personnes prennent conscience qu’elles sont  menées en bateau  et quittent l’organisation.