DICTIONNAIRE POPULAIRE D’HISTOIRE NATURELLE ET DES PHENOMENES DE LA NATURE PDF

Portraits des Planètes Aspects entre Planètes Les âges planétaires Les familles planétaires Les Planètes en B. Portraits des Signes Les couples de Signes Mythologie du DICTIONNAIRE POPULAIRE D’HISTOIRE NATURELLE ET DES PHENOMENES DE LA NATURE PDF Zodiaque et saisons Les Signes en B. Plan du site Qui sommes nous ?


Pour débutants Pour connaisseurs Théories générales Astro-physique Astro-histoire L’anti-astrologisme L’astrologie en B. Vous trouverez peu d’ouvrages sur l’histoire de l’astrologie. Les astrologues-astronomes, avant le XVIIe siècle, usaient du rationnel de leur science pour l’appliquer à l’irrationnel de leur art, ont à moitié disparu de nos dictionnaires. On n’en voit plus que l’émergence astrométrique. On n’aura jamais autant bu, dit-on, que sous la prohibition.

Nos exorcistes, loin de supprimer les démons interdits de la philosophie, ont provoqué un déferlement d’astrologies tous azimuts, toutes tendances. II paraît tard pour arrêter la vague, réifier les digues de la raison contre cet excès de philosophie. Comble de menaces sur l’avenir nos barrières, leurs constructeurs n’ont pas changé de méthodes. En contrepartie d’un article axé sur les astrologies symbolisantes, l’astrophysicien Hubert Reeves, sans être un chasseur de sorciers, se laissait dire : « Je ne suis pas convaincu qu’il y ait un rapport réel entre l’astrologie et les astres. Observons seulement l’élimination du mot « Signe ». Or, les astrologues lui ont parlé du Signe et non de la constellation.