Chypre et l’Union européenne : Mutations diplomatiques et politiques PDF

Drapeau de la République turque de Chypre du Nord. Chypre et l’Union européenne : Mutations diplomatiques et politiques PDF de la République turque de Chypre du nord. Turquie, situé au nord de l’île de Chypre.


Cet ouvrage étudie les relations multiples : celle de la Grèce, la Turquie, la France, l’Allemagne et celle de l’Union européenne. Etudier la  » question chypriote  » du point de vue de ces perspectives permet de mettre en balance le jeu politique de pays appartenant à des sphères géopolitiques distinctes. Valoriser, mieux que ne le ferait l’étude des relations bilatérales, certaines questions européennes, se placer dans une optique large qui souhaite s’inscrire dans une histoire européenne et des relations internationales, et qui prend en compte aussi bien l’étude de la documentation diplomatique et des faits internationaux que l’examen aussi minutieux que possible de l’opinion publique ou des acteurs secondaires.

Depuis 2004, l’Organisation de la conférence islamique accorde à l’État turc de Chypre du Nord le statut d’observateur sous le nom d’ État turc de Chypre . On distingue trois grands espaces vitaux pour la faune et flore en Chypre du Nord : les chaînes montagneuses, la côte et les surfaces utilisées pour l’agriculture. En 1878, l’Empire ottoman cède Chypre au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande sous la forme d’un bail d’une somme de 500 000 dollars par an en échange de son soutien à la guerre russo-turque de 1877-1878. Grèce puis, avec les Nations unies, pour rattacher l’île à la Grèce. 1955, les nationalistes chypriotes grecs se radicalisent et commencent la lutte armée contre les autorités britanniques, réticentes vis-à-vis de l’indépendance de l’île.

Les Chypriotes turcs, qui participent également à la  lutte antiterroriste  menée par les Britanniques contre l’EOKA, demandent le Taksim, c’est-à-dire le partage de l’île entre la Grèce et la Turquie. En utilisant les Chypriotes turcs pour contrer les nationalistes chypriotes grecs, les Britanniques transforment un conflit anticolonial en conflit intercommunautaire. Article détaillé : Coup d’État de 1974 à Chypre. République de Chypre, le chypriote turc Fazıl Küçük devient vice-président. Constitution chypriote, visant à diminuer la surreprésentation des Chypriotes turcs au pouvoir législatif.

Malgré les efforts américains pour apaiser la situation, les Nations unies envoient 2 500 casques bleus en mars 1964 pour former une force d’interposition. En 1967, les militaires prennent les rênes de la Grèce. EOKA afin de déstabiliser le président chypriote grec. Le 15 juillet 1974, il est démis de ces fonctions par le coup d’État de la garde nationale, aidée par les colonels grecs.

Article détaillé : Invasion turque de Chypre. Tombes des Chypriotes turcs tués au combat. En rouge et jaune, les zones de peuplement turc en 1970 et en 1998, d’après Marie-Pierre Richarte, La partition de Chypre: étude géopolitique, Univ. Président avec l’appui de nombreux Chypriotes grecs. Les Nations unies désapprouvent cette proclamation d’indépendance et la considèrent juridiquement nulle. Chypriotes turcs mais rejeté par les trois quarts de l’électorat chypriote grec. Turquie, ni une démilitarisation intégrale de la partie nord.