À n’importe quel prix (Déjouer le système t. 1) PDF

Please forward À n’importe quel prix (Déjouer le système t. 1) PDF error screen to troy. Amaury da Cunha, Demeure, broché, plis japonais, 136 pages, Éditions h’Artpon, conception graphique :  Geoffrey Saint-Martin, Whitepaperstudio.


Lorsque Mia Strong, une populaire bloggeuse Californienne de jeux vidéo vend aux enchères sa virginité en ligne, elle sait qu’elle va faire des vagues. Mais ce qu’elle ne fera pas, c’est une rencontre amoureuse. Ses règles sont gravées dans la pierre : Une nuit. Aucun autre contact. C’est un geste désespéré, mais c’est la seule façon pour elle d’aller à la faculté de médecine et de payer les factures d’hôpital de sa mère qui s’accumulent.

Adam Drake, l’énigmatique gagnant de l’enchère, est un prodige de l’informatique qui a gagné ses premiers millions à dix-sept ans. Maintenant, dans la vingtaine, il est sexy, motivé et – en tant que PDG de sa propre société de jeux en Californie – il a l’habitude de fixer les règles. Avant que Mia comprenne ce qui se passe, il trouve la faille dans les règles de sa vente aux enchères. Chaque clause qu’elle a instaurée pour protéger son cœur se retrouve jetée aux orties. Elle ne sait pas s’il se joue d’elle… ou s’il joue pour de bon.

Ici, la couleur indique tout à la fois l’unité stylistique unique de Didier Ben Loulou et la profonde unité de la civilisation méditerranéenne avec ses cohérences, ses conflits, sa violence qu’affirmait déjà Fernand Braudel dans La Méditerranée. Une chose que je ne comprendrai sans doute jamais est pourquoi, Didier Ben Loulou s’obstine à publier ses livres de photographie chez un éditeur de littérature générale et ses textes chez un éditeur photo. Cela fait sans doute partie de ses contradictions fécondes. Au cours des années 1960, il s’éloigne momentanément de la photographie pour se tourner vers le cinéma. Jean-Vigo, et Muhammad Ali, the Greatest, tourné en deux temps, 1964-65 et 1974. Au milieu des années 1980 il initie la série documentaire Contacts où de célèbres photographes décortiquent leurs planches-contacts, cette part généralement occultée du travail photographique.

Il ne revient au livre de photographie qu’en 1989 avec Close Up. William Klein est l’auteur d’une quinzaine de livres en considérant les rééditions de ses classiques sur les villes et sans évoquer une multitude de catalogues d’expositions et de monographies. C’est sans aucun doute un truisme, mais prenons-en le risque. Avec son New York, William Klein a révolutionné, en 1956, l’histoire de la photographie.

Il envoie par-dessus les moulins Ansel Adams et son zone system. Même Walker Evans prend alors un coup de vieux. J’étais donc très jeune et ignorant. Je jouais un peu au tennis et je regardais Roland Garros à la télé. J’ai vu The French et j’ai compris qu’on pouvait représenter le réel autrement que selon les conventions médiatiques. Et je n’ai jamais oublié ce film.